Vaccin et les produits anti-moustiques

Santé et vaccination            

Voyager dans un pays étranger, changer du climat et de mode alimentaire peut être source de problèmes intestinaux, surtout pour les plus sensibles. C’est pourquoi, Splus Voyage vous donne quelques conseils suivants :

  • Respecter une bonne hygiène est importante et se laver les mains régulièrement est une habitude à prendre pour éviter les désagréments gastriques. Au cas où il vous serait impossible de vous laver les mains, une solution liquide désinfectante est très utile. Donc, préparez – vous toujours des produits désinfectants dans votre petit sac avec vous.

  • Nous vous remarquons que l’eau du robinet n’est pas potable au Vietnam, même dans les grandes villes et les hôtels. Ne consommez que des bouteilles d’eau minérale ou purifiée que l’on présentera non décapsulées. Même au cas où vous lavez vos dents, prenez aussi des bouteilles d’eau bien fermée.  Si non, utilisez des pastilles de décontamination Micropur. En général, les vietnamiens sont plus habitués  en cette condition néanmoins ils font bouillir toujours l’eau dans leur vie quotidienne.

  • Nous vous conseillons effectivement d’éviter les glaçons, les herbes fraîches, les légumes et des nourritures non cuits ou pas bien cuits dans les échoppes de rue. Les glaçons au Vietnam n’ont  pas toujours une origine claire, dans le cas où vous prenez un jus de citron, par exemple, demandez une bouteille d’eau minéral fraiche pour faire un verre de jus de citron dans les petits bars, restos ou buvettes rurales. Les serveurs dans les grands restos ou bars comprennent très bien ce principe donc vous n’avez pas de souci.

Pour un voyage aucun souci, n’oubliez pas de s’occuper de votre santé avant le départ. Demandez à votre médecin qui vous donnera de meilleurs conseils. Il existe de nombreux vaccins nécessaires lorsque vous voyagez à cette partie du monde. Il est important de vous assurer que vous avez une protection adéquate contre la maladie. Le médecin vous conseillera aussi la préparation d’une petite trousse à pharmacie contenant des produits contre les diarrhées, pour les douleurs, du désinfectant… Gardez effectivement le numéro téléphonique de votre médecin, ça sera très utile surtout au cas où vous avez un problème de la santé.

Produits anti-moustiques 

Au Vietnam, en dehors des moustiques habituelles, on distingue 3 principales espèces de moustiques pouvant chacune transmettre une maladie :

  • l’Anophèle transmettant le paludisme, il pique plutôt à la tombée du jour et la nuit.
  • l’Aèdes transmettant la dengue, il pique plutôt le jour.
  • le Culex transmettant l’encéphalite japonaise et piquant plutôt à la tombée du jour et la nuit.

La protection contre les piqûres de moustiques est donc impérative, elle pourra être complétée par les traitements préventifs contre le paludisme et sera votre seul moyen de défense en cas de séjour prolongé. Il y a plusieurs façons de se protéger qu’il faut combiner :

  • Portez des vêtements couvrants (pantalons, chaussettes, chemises) dès la fin de la journée, de préférence de couleur claire et pas trop fins car les piqûres de moustiques peuvent traverser le tissu.

  • Dormez sous une moustiquaire: Dans le cas où vous faites les activités en plein air, préparez une moustiquaire que vous en trouverez partout au Vietnam, à moindre coût. Utilisez –la systématiquement même pour faire la sieste; vérifiez bien l’absence des trous. Si vous dormez chez l’habitant ou un gîte rural, les propriétaires la prépareront sûrement pour vous.

  • Appliquez un produit répulsif sur les parties du corps qui restent découvertes. Vous pouvez même en imprégner les vêtements à condition de ne pas porter ce vêtement directement sur la peau.

  • De nombreuses spécialités sont actuellement disponibles, les plus efficaces sont celles qui contiennent du diéthyltoluamide (DEET) à des concentrations supérieures à 35% mais leur utilisation doit être prudente chez les enfants de moins de 6 ans, chez qui préconisera les produits contenant de l’éthylhexanediol, ou du 35/35. La durée d’efficacité de ces produits est courte : 5 heures en théorie mais en pratique l’efficacité excède rarement 2 heures, ce qui implique d’en remettre fréquemment.

  • Il ne faut pas en appliquer sur les muqueuses ni sur les plaies, leur usage doit être limité chez les femmes enceintes qui ne doivent l’appliqués que sur les parties découvertes (afin de limiter la surface d’application).

  • Ils sont également actifs sur d’autres insectes : Cafards, tiques, fourmis, mouches, araignées, taons.

 

 

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.